Sylvie Chausse

Mon travail d'auteur, rencontres, et parutions

posté le 21-06-2018 à 18:47:04

Mon petit ange a pris son envol !

Capucine a réussi à rendre ses dessins à temps au moyen d’un travail de Titan ! 

Et Le petit Ange de Pénélope est prêt à partir à l’imprimerie, avant de connaître, vers le 15 août, les librairies, puis, je l’espère, les salons et évidemment un grand succès.

En toute modestie, modestie d’autant plus réelle que je ne suis responsable que de la moitié du texte, puisque nous sommes co-auteurs, je trouve que cette BD est très réussie : les dessins montrent un dragon expressif et très humain, des parents dépassés, des principes pédagogiques toujours inadaptés parce que trop théoriques…

On a pu y glisser quelques clins d’œil littéraires, comme je les aime et je crois qu’elle plaira aux enfants, tout en intéressant les grands.

Il faut dire qu’avec un sujet comme l’éducation, on balaye large !

 

J’attends avec impatience cette nouvelle parution, et évidemment, je rêve déjà que Mosquito, l’éditeur nous demande de faire un autre tome : Victor-Emile à l’écoleVictor-Emile en vacancesVictor-Emile au collègeVictor-Emile drague les filles, etc.

 

 


 
 
posté le 03-06-2018 à 19:39:01

Mercredi 6 juin

Le mercredi 6 juin, 

Je dédicacerai mes livres au magasin Cultura de Villefranche-sur-Saône.

C’est un rendez-vous annuel toujours sympathique au cours duquel j’ai le plaisir de rencontrer des voisins, des amis, des gens un peu perdus de vue. Ce qui me donne l’occasion de papoter.

 


 
 
posté le 14-05-2018 à 20:46:06

Un petit ange !

Dans notre prochaine BD, à Capucine et à moi, Lord et lady Willoughby ont un bébé un peu spécial…

Le titre est maintenant choisi : Le petit Ange de Pénélope.

La bonne nouvelle c’est que Mosquito, notre éditeur nous a demandé de terminer le bouquin plus vite que prévu pour le sortir fin août. 

La dernière fois que cela m’était arrivé de travailler dans l’urgence, c’était pour Le père Noël, et c’était… au siècle dernier.

Lorsque je parle d’urgence, c’est surtout pour Capucine, parce que je dois reconnaître qu’à part si on est très mauvais, écrire deux pages de dialogue, c’est moins long que de faire une double à l’aquarelle.

Quel bonheur de découvrir les planches les unes après les autres dans ma boite mail ! A chaque fois, Capucine a fait des retouches de texte et elle a amélioré les dialogues. Je ne le lui dis pas, pour qu’elle garde le moral, mais c’est toujours plus facile de corriger que d’écrire !

J’ai hâte que le livre soit terminé, imprimé, édité et que je l’aie entre les mains, même si je sais que, comme à chaque fois, je vais avoir le baby-blues…

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article